L’architecture et les enfants: TEPOP à Arc-En-Rêve

L’exposition bordelaise d’Arc-En-Rêve présente du 16 au 26 novembre 2017, 40 projets qui partagent l’architecture avec les enfants. Parmi eux, nous avons exposé le travail réalisé avec les jeunes de La Courneuve.

Exposition-Partager-l'Architecture-02
Photo de l’exposition réalisé par Rodolphe Escher
Exposition-Partager-l'Architecture-03
Photo de l’exposition réalisé par Rodolphe Escher
Exposition-Partager-l'Architecture-27
Photo de l’exposition réalisé par Rodolphe Escher
Exposition-Partager-l'Architecture-07
Photo de l’exposition réalisé par Rodolphe Escher
A23795386_1375455595898508_5008517213100812180_n

Le terrain des possibles au Clos Toreau

TEPOP se lance dans un nouveau projet au Clos Toreau à Nantes. Un format inédit pour le Centre social du quartier: des ateliers en menu. Les jeunes du Centre Social vont pouvoir repenser leur terrain de sport qui tombe à l’abandon, grâce à différents ateliers qui prendront place courant 2018. TEPOP propose pour la première fois une formule qui emmène les jeunes de l’analyse de leur quartier jusqu’à la construction d’un prototype à l’échelle 1. Dans cette traversée, nous offrons des animations aux caractéristiques diverses:

 

IMG-1810

 

 

LE CARTOLOGUE

Un voyage virtuel et interactif autour d’une vue aérienne géante de la métropole. Chaque voyageur grâce à de grands scotchs de couleurs, indique sur la carte ses propres mobilités douces. Ainsi sont révélées les micro-polarités, les parcours dans la “métropole rapprochée”.
(Déjà réalisé à La Halle de LaVillette à l’occasion du festival Freestyle)

Un plateau de jeu pour explorer ensemble les espaces délaissés et fabriquer un catalogue de situations ordinaires. A partir d’une photo aérienne du quartier, chacun vient dessiner les lieux qu’il aime ou au contraire qu’il voudrait transformer. Les situations sont dessinées sur la carte accompagnées de commentaires et permettent de révéler le potentiel de transformation et les ressources du territoire.
(Déjà réalisé à La Courneuve, Bagnolet, Bondy, etc.)

 

LES BATTLES D’ARCHI

Un concours d’architecture pour transformer un espace public de manière économique et écologique. A l’aide de boîtes à outils mises à disposition: “nature”, “recyclage” et “énergie”, chaque équipe (participants inscrits parmi le public) construit en maquette la meilleure proposition architecturale et écologique. Un jury d’experts sélectionne les meilleurs projets et les met en débat avec les acteurs locaux . Des prix sont distribués aux lauréats.
(Déjà réalisé à Valenciennes pour l’Université d’Automne de la Bio-région, à la Halle de LaVillette, à La Courneuve, à Nangis, etc.)

 

Extrait du film réalisé par Elsa Brès dans le cadre des ateliers TEPOP
ATELIER GRANDEUR NATURE

Un atelier géant ou les jeunes du Clos Toreau et les jeunes architectes, dessinent le projet au sol, sur le site, pour pouvoir ajuster leurs premières envies et compléter leur projet.

 

Capture d’écran 2018-09-28 à 18.16.29

SUPER PLACE

Un jeu de construction grandeur nature où les prototypes architecturaux écologiques du LAB’EAUX et de TRICITY sont assemblés pour créer un espace public convivial et écologique. Ici est représenté le premier prototype que nous réaliserons ensemble: une table connectée à des vélos à dynamo pour permettre aux jeunes de recharger leur portable.
(Nouvelle atelier)

TEPOP_2015_atmosphere_hydrique_detail_filtrer

LE LAB ’EAU X

Un laboratoire grandeur nature pour expérimenter des systèmes architecturaux de gestion et de recyclage de l’eau de pluie. A partir de matériaux de récupération et des idées produites par les BATTLE ARCHI, les participants construident des prototypes architecturaux écologiques.
(Nouvel atelier)

TEPOP_2015_atmosphere_hydrique_detail_balancoire1
A TOUTES POMPES

Un laboratoire grandeur nature pour expérimenter des systèmes architecturaux de production énergétique. A partir de matériaux économiques, de récupération et du mouvement du corps et en s’appuyant sur les idées produites par les BATTLE ARCHI, les participants construisent des prototypes architecturaux écologiques.
(Nouvel atelier)

 

Les jeunes de Valenciennes dessinent la Bio-Région

Dans le cadre de l’Unité de Recherche HYPER.LOCAL et de son programme de recherche Design situé, territoires soutenables, l’ESAD Valenciennes a proposé une Université d’Automne du 15 au 20 Novembre 2017, dédiée à l’idée de «biorégion». Alberto Magnaghi présente la «bio-région urbaine» comme un enjeu fondamental pour repenser les rapports entre le milieu naturel et le milieu humain. Cette université d’automne avait pour objectif principal de comprendre quels enseignements l’étude de la “biorégion urbaine” peut apporter comme concept à la croisée des sciences de l’environnement et des sciences sociales, comme représentation complexe et dynamique d’un territoire, comme méthodologie de projet de recherche-création et comme finalité d’action d’un design à la fois écologique et social, engagé et situé.

Capture d’écran 2017-11-20 à 12.31
Capture tirée du film d’Elsa Brès

RENCONTRE AVEC LE CENTRE SOCIAL DE LA BRIQUETTE
Après avoir fait conaissance de Rachid Bouroi, animateur du Centre Socio Culturel de La Briquette, TEPOP et les étudiants de l’ESAD de Valenciennes ont pu trouver un nouveau terrain d’action : la parcelle mitoyenne du centre social. Cet espace vert est bien connu des jeunes mais n’offre rien de plus qu’une traversée. Sa proximité avec le centre sportif et le tramway en font pour autant un lieu emblématique pour les habitants du quartier de la Briquette. C’est donc sur ce terrain que les jeunes ont pu planter les premières graines de leurs rêves pour l’évolution de leur quartier.

ECapture d’écran 2017-11-20 à 12.35
Capture tirée du film d’Elsa Brès

MISE EN PLACE DES OUTILS D’ATELIER
Une fois le contact établi et le terrain choisi, TEPOP et les étudiants de l’ESAD ont travaillés pendant plusieurs jours pour élaborer des outils de conception pour les jeunes de La Briquette, leur permettant de proposer des aménagements urbains pertinants et écologiques. En sortant des codes traditionnels et des outils de prédilection des architectes, les jeunes de la Briquette ont alors eu à leur disposition, des supports adaptés pour leur permettre d’exprimer leurs besoins et envies. Ces boîtes à outils offraient alors aux jeunes la possibilité de décrire, d’analyser et de donner forme à leurs idées pour l’évoltion de leur quartier, tous en les confrontant à des regards d’architectes, de designer, de sociologues, de chercheurs, d’artistes…

ECapture d’écran 2017-11-20 à 12.53
Capture tirée du film d’Elsa Brès

Photo extrait du film d’Elsa Brès sur les ateliers de TEPOP à Valenciennes.

ATELIERS ET PROPOSITION
Le 18 Décembre 2017 à 18h30, un groupe de 15 jeunes du Centre Social de la Briquette nous a rejoint à l’ESAD de Valenciennes pour pouvoir tester  ce que nous avions mis en place pour eux. Des frèsques, des maquettes de site, des panneaux de références écologiques, des impressions grand-format de photo du site, et les étudiants de l’ESAD, les attendaient dans la galerie d’exposition de l’école. Après une introduction de Béatrice Mariolle pour expliquer ce qui avait été préparer pendant ces quelques jours, les jeunes se sont doucement approprié nos outils, et ont commencé à imaginer leur futur quartier.

NOUS REMERCIONS LES PARTICIPANTS:

Rachid Bouroi et Monia, Maeva, Estelle, Benjamin, Chaineze, Anissa, Meriem, Mohamed, Anes, Ines, Hugo, Morgan ,Bilal, Etan, Lilian.

TELECHARGER LA PLAQUETTE