TEPOP et le centre Quinet à la Semaine Européenne du Développement Durable !

Depuis 4 mois, l’association TEPOP (Territoire à Énergie Populaire) organise avec les jeunes de l’espace jeunesse Quinet de la Courneuve des battles d’architecture afin de définir le projet
d’aménagement de leurs locaux. À l’aide de boîtes à outils mises à disposition et d’un travail sur les ressources matérielles et humaines locales, les jeunes ont imaginé des propositions architecturales et écologiques.

À l’occasion de la semaine européenne du développement durable, les jeunes seront heureux de vous présenter leur travail

le samedi 2 juin 2018 de 14h à 17h

au sein de leur structure à l’adresse suivante :

Espace Jeunesse Quinet
9 rue Edgar Quinet
93120 LA COURNEUVE

Nous vous y attendons nombreux !

Home Sweet Home : les jeunes du centre Quinet repensent leur espace

Depuis mars 2018, TEPOP organise avec les jeunes de l’espace jeunesse Quinet de la Courneuve des ateliers d’architecture afin de définir le projet de réaménagement de leurs locaux.
À l’aide de boîtes à outils mises à disposition et d’un travail sur les ressources matérielles et humaines locales, les jeunes ont imaginé des propositions architecturales et écologiques.

 

28 mars 2018

 » Raconte ton centre « 

À travers des photos des pièces de leur centre, les jeunes décrivent leurs pratiques et leurs souvenirs dans le centre. Ils racontent ensuite leurs premières idées à travers de petites planches de projets.

04_RETOUCHE_NOMS

2018_03_CNV_ateliers-site_ROGNEE

2018_03_CNV_ateliers-site2_ROGNEE

4 avril 2018

 » Grandeur nature « 

Les jeunes miment les actions et les postures qu’ils souhaitent prendre, et s’immortalisent mutuellement sur de grands rouleaux de papier, comme des grandes fresques. Puis, à partir de références présentées, ils imaginent des formes de mobilier autour de leur postures, et réfléchissent à de potentiels matériaux/techniques constructives.

IMG_4801_RETOUCHE-NOMS(2)

2018_03_CNV_ateliers-site3

19 avril 2018

 » Le programme « 

À partir des grandes idées dégagées pendant les ateliers précédents, les jeunes élaborent un programme en plan.

PRENOMS_DSCN0097

17 et 19 avril 2018

 » La grande récup’ ! « 

Après un démarchage des entreprises locales capables de fournir des matériaux, les jeunes se rendent sur place et expliquent le projet aux employés. Ils récupèrent ensuite les matériaux qu’ils estiment utilisables pour le projet.

DSCN0009_RETOUCHE

PRENOMS_DSCN0210

24 avril 2018

 » Battle ! « 

En 2 équipes de 6, les jeunes conçoivent leur projet en maquette en se basant sur les matériaux récupérés. Chaque équipe pense une proposition pour tout le centre, qu’elle présente ensuite à un jury, composé de leurs animateurs et des architectes, qui les départage. Cela crée un débat sur les idées communes.

DSCN0327_RETOUCHE

2018_03_CNV_ateliers-site5_ROGNEE 2018_03_CNV_ateliers-site4_ROGNEE

26 avril 2018

 » On teste ? « 

Avec les matériaux récupérés, les jeunes s’essaient à la concrétisation de leurs idées. Avec l’aide de René, ils réalisent un prototype à partir d’une palette et de panneaux de bois.  Cela leur permet de voir ce qui leur est possible de faire dans la construction.

IMG_5110_retouche-noms

prototype

16 mai 2018

 » Comment on présente ? « 

Les jeunes préparent leur présentation pour les services techniques de la ville, qui viendront découvrir le projet la semaine suivante. Les jeunes rediscutent le plan final et relèvent les points essentiels et les objectifs pour la suite du projet, pour convaincre les services techniques de contribuer au projet.

DSCN0009_retouche

2018.05_CNV_amenagement_existant_V3_sans-details

23 mai 2018

 » Rencontre avec les services de la Ville « 

Des représentants des services de la Courneuve (services techniques, maintien et entretien et sécurité incendie) viennent découvrir le projet. Les jeunes leur présentent à travers une exposition dans tout le centre. C’est l’occasion pour eux de débattre de la faisabilité de leur projet et d’exposer leur objectif pour sa réalisation.

DSCN0212_RETOUCHE

Décembre 2018

 » Construction: atelier 1 « 

TEPOP et La Requincaillerie se sont associées pour construire avec les jeunes du centre, le premier équipement conçus avec les jeunes. Tepop propose l’installation d’un espace hybride, entre la bibliothèque, l’espace de repos et la « cabane tipi » imaginés par les jeunes. Ce premier atelier s’est organisé autour de la découpe et le ponçage de matéraiux récupérés, en suivant les plans réalisés par l’association.

TEPOP_LACOURNEUVE_STRUCTURE_COUVERTURE-01

Untitled-1

L’architecture et les enfants: TEPOP à Arc-En-Rêve

L’exposition bordelaise d’Arc-En-Rêve présente du 16 au 26 novembre 2017, 40 projets qui partagent l’architecture avec les enfants. Parmi eux, nous avons exposé le travail réalisé avec les jeunes de La Courneuve.

Exposition-Partager-l'Architecture-02
Photo de l’exposition réalisé par Rodolphe Escher
Exposition-Partager-l'Architecture-03
Photo de l’exposition réalisé par Rodolphe Escher
Exposition-Partager-l'Architecture-27
Photo de l’exposition réalisé par Rodolphe Escher
Exposition-Partager-l'Architecture-07
Photo de l’exposition réalisé par Rodolphe Escher
A23795386_1375455595898508_5008517213100812180_n

Le terrain des possibles au Clos Toreau

TEPOP se lance dans un nouveau projet au Clos Toreau à Nantes. Un format inédit pour le Centre social du quartier: des ateliers en menu. Les jeunes du Centre Social vont pouvoir repenser leur terrain de sport qui tombe à l’abandon, grâce à différents ateliers qui prendront place courant 2018. TEPOP propose pour la première fois une formule qui emmène les jeunes de l’analyse de leur quartier jusqu’à la construction d’un prototype à l’échelle 1. Dans cette traversée, nous offrons des animations aux caractéristiques diverses:

 

IMG-1810

 

 

LE CARTOLOGUE

Un voyage virtuel et interactif autour d’une vue aérienne géante de la métropole. Chaque voyageur grâce à de grands scotchs de couleurs, indique sur la carte ses propres mobilités douces. Ainsi sont révélées les micro-polarités, les parcours dans la “métropole rapprochée”.
(Déjà réalisé à La Halle de LaVillette à l’occasion du festival Freestyle)

Un plateau de jeu pour explorer ensemble les espaces délaissés et fabriquer un catalogue de situations ordinaires. A partir d’une photo aérienne du quartier, chacun vient dessiner les lieux qu’il aime ou au contraire qu’il voudrait transformer. Les situations sont dessinées sur la carte accompagnées de commentaires et permettent de révéler le potentiel de transformation et les ressources du territoire.
(Déjà réalisé à La Courneuve, Bagnolet, Bondy, etc.)

 

LES BATTLES D’ARCHI

Un concours d’architecture pour transformer un espace public de manière économique et écologique. A l’aide de boîtes à outils mises à disposition: “nature”, “recyclage” et “énergie”, chaque équipe (participants inscrits parmi le public) construit en maquette la meilleure proposition architecturale et écologique. Un jury d’experts sélectionne les meilleurs projets et les met en débat avec les acteurs locaux . Des prix sont distribués aux lauréats.
(Déjà réalisé à Valenciennes pour l’Université d’Automne de la Bio-région, à la Halle de LaVillette, à La Courneuve, à Nangis, etc.)

 

Extrait du film réalisé par Elsa Brès dans le cadre des ateliers TEPOP
ATELIER GRANDEUR NATURE

Un atelier géant ou les jeunes du Clos Toreau et les jeunes architectes, dessinent le projet au sol, sur le site, pour pouvoir ajuster leurs premières envies et compléter leur projet.

 

Capture d’écran 2018-09-28 à 18.16.29

SUPER PLACE

Un jeu de construction grandeur nature où les prototypes architecturaux écologiques du LAB’EAUX et de TRICITY sont assemblés pour créer un espace public convivial et écologique. Ici est représenté le premier prototype que nous réaliserons ensemble: une table connectée à des vélos à dynamo pour permettre aux jeunes de recharger leur portable.
(Nouvelle atelier)

TEPOP_2015_atmosphere_hydrique_detail_filtrer

LE LAB ’EAU X

Un laboratoire grandeur nature pour expérimenter des systèmes architecturaux de gestion et de recyclage de l’eau de pluie. A partir de matériaux de récupération et des idées produites par les BATTLE ARCHI, les participants construident des prototypes architecturaux écologiques.
(Nouvel atelier)

TEPOP_2015_atmosphere_hydrique_detail_balancoire1
A TOUTES POMPES

Un laboratoire grandeur nature pour expérimenter des systèmes architecturaux de production énergétique. A partir de matériaux économiques, de récupération et du mouvement du corps et en s’appuyant sur les idées produites par les BATTLE ARCHI, les participants construisent des prototypes architecturaux écologiques.
(Nouvel atelier)

 

Les jeunes de Valenciennes dessinent la Bio-Région

Dans le cadre de l’Unité de Recherche HYPER.LOCAL et de son programme de recherche Design situé, territoires soutenables, l’ESAD Valenciennes a proposé une Université d’Automne du 15 au 20 Novembre 2017, dédiée à l’idée de «biorégion». Alberto Magnaghi présente la «bio-région urbaine» comme un enjeu fondamental pour repenser les rapports entre le milieu naturel et le milieu humain. Cette université d’automne avait pour objectif principal de comprendre quels enseignements l’étude de la “biorégion urbaine” peut apporter comme concept à la croisée des sciences de l’environnement et des sciences sociales, comme représentation complexe et dynamique d’un territoire, comme méthodologie de projet de recherche-création et comme finalité d’action d’un design à la fois écologique et social, engagé et situé.

Capture d’écran 2017-11-20 à 12.31
Capture tirée du film d’Elsa Brès

RENCONTRE AVEC LE CENTRE SOCIAL DE LA BRIQUETTE
Après avoir fait conaissance de Rachid Bouroi, animateur du Centre Socio Culturel de La Briquette, TEPOP et les étudiants de l’ESAD de Valenciennes ont pu trouver un nouveau terrain d’action : la parcelle mitoyenne du centre social. Cet espace vert est bien connu des jeunes mais n’offre rien de plus qu’une traversée. Sa proximité avec le centre sportif et le tramway en font pour autant un lieu emblématique pour les habitants du quartier de la Briquette. C’est donc sur ce terrain que les jeunes ont pu planter les premières graines de leurs rêves pour l’évolution de leur quartier.

ECapture d’écran 2017-11-20 à 12.35
Capture tirée du film d’Elsa Brès

MISE EN PLACE DES OUTILS D’ATELIER
Une fois le contact établi et le terrain choisi, TEPOP et les étudiants de l’ESAD ont travaillés pendant plusieurs jours pour élaborer des outils de conception pour les jeunes de La Briquette, leur permettant de proposer des aménagements urbains pertinants et écologiques. En sortant des codes traditionnels et des outils de prédilection des architectes, les jeunes de la Briquette ont alors eu à leur disposition, des supports adaptés pour leur permettre d’exprimer leurs besoins et envies. Ces boîtes à outils offraient alors aux jeunes la possibilité de décrire, d’analyser et de donner forme à leurs idées pour l’évoltion de leur quartier, tous en les confrontant à des regards d’architectes, de designer, de sociologues, de chercheurs, d’artistes…

ECapture d’écran 2017-11-20 à 12.53
Capture tirée du film d’Elsa Brès

Photo extrait du film d’Elsa Brès sur les ateliers de TEPOP à Valenciennes.

ATELIERS ET PROPOSITION
Le 18 Décembre 2017 à 18h30, un groupe de 15 jeunes du Centre Social de la Briquette nous a rejoint à l’ESAD de Valenciennes pour pouvoir tester  ce que nous avions mis en place pour eux. Des frèsques, des maquettes de site, des panneaux de références écologiques, des impressions grand-format de photo du site, et les étudiants de l’ESAD, les attendaient dans la galerie d’exposition de l’école. Après une introduction de Béatrice Mariolle pour expliquer ce qui avait été préparer pendant ces quelques jours, les jeunes se sont doucement approprié nos outils, et ont commencé à imaginer leur futur quartier.

NOUS REMERCIONS LES PARTICIPANTS:

Rachid Bouroi et Monia, Maeva, Estelle, Benjamin, Chaineze, Anissa, Meriem, Mohamed, Anes, Ines, Hugo, Morgan ,Bilal, Etan, Lilian.

TELECHARGER LA PLAQUETTE

LE FIL~~~~~~ Novembre 2015

TEPOP investit La Villette pendant l’évènement Freestyle !Les dimanches 6 et  13 décembre, La Villette organise un grand événement FREESTYLE (skatepark, DJ sets, street market, BMX…) au sein de la Grande Halle dont l’accès sera gratuit. A cette occasion , les jeunes des quartiers prioritaires et des étudiants de l’école d’architecture de Paris Belleville exposeront des projets architecturaux et urbains écologiques pour la future métropole du Grand Paris. Dans le cadre de l’événement « Grand Paris #Climat », TEPOP continue à dessiner le grand projet métropolitain des jeunes des quartiers populaires. Des maquettes, des vidéos, des photos, des dessins mais aussi des retransmissions d’émissions de radio permettront de partager leurs réflexions dans la Grande Halle de La Villette.Zone de texte:  Les jeunes rencontrent des étudiants en architecture et dialoguent avec les acteurs de la Métropole. TEPOP propose aux jeunes de participer à des ateliers architecturaux en collaboration avec des étudiants architectes. Ils peuvent également réaliser un voyage métropolitain pour dessiner eux-mêmes leur futur territoire. Une expérience unique! Le 13 décembre de 15.00 à 18.00, lors du grand débat organisé par TEPOP sur le thème: Quelle métropole pour demain?, les jeunes viennent échanger avec des acteurs de la métropole et exprimer leurs visions et leurs projets pour le futur territoire.
Retrouvez le communiqué de presse
http://www.tepop.fr/la-villette/


 TEPOP répond à l’appel à projet CLIMAX…


À l’occasion de la conférence Paris Climat 2015, la Maison de l’architecture en Île-de-France a organisé un appel à projet innovant sur le thème « Architecture et Climat » auquel TEPOP a répondu.L’appel à projet concerne le site de la place Madeleine-Braun dans le 10e arrondissement de Paris.  Il aura pour but la conception d’un pavillon, d’un mobilier urbain, d’un aménagement spatial, d’une intervention plastique ou de principes d’aménagement urbain révolutionnaires répondants à la problématique du réchauffement climatique. Objectif : offrir un espace d’échanges et de rencontres, une installation permettant de sensibiliser le grand public à la question de l’environnement dans la construction. Ce projet, éventuellement réalisable, devra s’inscrire dans une enveloppe de 50 000 €.
Les résultats du concours seront communiqués le 3 décembre au soir.

…et présenteATMOSPHÈRE HYDRIQUE/ La fabrique à énergie populaire
Le choix a été fait d’explorer l’eau dans l’espace public en tant que corps à part entière. L’architecture peut participer à la transformation du climat, à petite échelle et sans moyen important.
En transformant les ressources en place, l’architecture va permettre le retour en ville des ressources naturelles. Elle contribue à une meilleure intégration de l’eau dans la ville, là où la modernité a cru pouvoir la nier, la cacher en la canalisant. L’idée est de permettre à l’architecture d’accompagner le parcours naturel de l’eau dans l’espace public, de récupérer les eaux des aires asphaltées pour les stocker, les assainir et les mettre à disposition de la ville. Chaque transformation constitue une occasion de spatialité.
L’architecture des aires de jeu se développe dans toute la métropole. Son point de départ est la Place Madeleine Braun, face à la Maison de l’architecture. Des centaines d’aires de jeu de proximité se répartissent dans le Grand Paris, donnant à chacune un sentiment d’appartenance métropolitaine et une solidarité dans la lutte contre le réchauffement climatique.
Chaque espace public est conçu avec les citoyens, à partir d’une charte écologique et géré par une association de quartier. L’architecture répond ainsi à sa mission d’intérêt public, elle met en relation les riverains avec leur quartier.


Adhésion des jeunes : « Je tepop pour 1€ »

TEPOP lance une campagne d’adhésion pour les jeunes au tarif d’un euro à partir du 6 décembre.  Afin de tenir compte de la cible « jeunes » de TEPOP, l’association a décidé de leur permettre d’adhérer au tarif symbolique de 1€. En effet, TEPOP s’appuie sur leur mobilisation etleur implication qui donnent tout son sens à sa démarche.
TEPOP compte sur leur enthousiasme et sa présence à La Villette doit permettre d’atteindre les objectifs fixés à savoir augmenter le nombre d’adhérents et surtout la proportion de jeunes engagés à ses côtés.


TEPOP dans les médias
TEPOP à l’événement de France Info « Ma Planète 2050 »
Le 3 novembre dernier, Béatrice Mariolle, Présidente de TEPOP,  était invitée par France Info à participer à l’événement « Ma Planète 2050 », retransmis en direct depuis le Grand Auditorium de la Maison de la Radio.

1000 collégiens issus de France et d’ailleurs, 36 classes au total, ont été mobilisés pour présenter leurs solutions concrètes pour la planète. Nés en 2000, ces collégiens représentent la génération qui sera aux commandes en 2050. Ils font part de leurs idées, leurs projets pour « sauver la planète ». Leurs propositions ont été réunies dans Le Livre Blanc de la Jeunesse remis aux organisateurs de la COP21 ainsi qu’au Président de la République par les jeunes eux-mêmes.

Lors de l’émission dans le grand auditorium de Radio France, en présence de la Ministre Najat Vallaud Belkacem (photo ci-dessus), 5 thèmes ont été abordés par le Comité Climat de France Info et des personnalités reconnues dans leur domaine : transport, énergie, eau, alimentation et habitat.

Béatrice Mariolle était sollicitée pour intervenir sur le thème de l’habitat et pour donner son avis sur les propositions des jeunes sur ce sujet. « Ils ont eu de très bonnes idées; il est particulièrement intéressant de voir leur inventivité et leur capacité à imaginer des solutions économiques. Cela correspond à la démarche de notre association TEPOP qui consiste à consulter les jeunes sur le terrain et à imaginer avec eux des petits projets écologiques réalisables à faible coût et rapidement ».
Retrouver l’événement http://bit.ly/1Sjv5sv
_________________________________________________________________________________

TEPOP sur la WEB TV Whoozart
Dans le cadre de l’événement Grand Paris # CLIMAT, L’Atelier International du Grand Paris s’engage pour la métropole du 21ème siècle. Les 4 thèmes traités pour le Grand Paris de demain se définissent ainsi : Occuper mieux, Produire autrement, Vivre bien partout, Relier Tisser. Sur le thème Relier Tisser, présentation du projet TEPOP par Béatrice Mariolle, Marie-Ange Jambu : Comment « Les jeunes d’aujourd’hui inventent la métropole de demain ».

Regarder les films sur Whoozart http://bit.ly/1YpxXr5
Aller sur le site de Grand Paris#Climat http://bit.ly/1LvM6cQ
__________________________________________________________________________________

Cop21 : L’architecture au service du climat 
Interview de Béatrice Mariolle réalisée par France Ecologie Energie,
la chaîne vidéo du Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie

« … La transformation de l’espace public, des quartiers et de la ville en général est un enjeu majeur de la COP 21 mais c’est avant tout l’affaire de tous, une question de démocratie ».
Regarder la vidéo : http://bit.ly/1MGvswo
__________________________________________________________________________________

Et aussi TEPOP dans la presse : un article paru dans Renouvellement Le Magd’octobre 2015, le magazine de l’ANRU en page 8  GRAND PARIS « Les jeunes (aussi) planchent sur le Grand Paris »   http://bit.ly/1SfdnG5


Agenda~~

La Conférence de Paris sur les changements climatiques aura lieu du 30 novembre au 11 décembre 2015.
TEPOP à La Villette : dimanche 6 et 13 décembre de 11h à18h dans la Grande Halle de La Villette, sur la mezzanine au-dessus du studio n°1.

Plus d’information à venir sur cet événement sur notre compte Twitter et notre page Facebook et sur le site de TEPOP.


Elles ont fondé TEPOP

Béatrice MariolleArchitecte Urbaniste et globe trotteuse engagée, membre du Conseil Scientifique de l’Atelier International du Grand Paris, co-gérante de la société d’architecture Brès+Mariolle et associés,  Maitre de Conférence à l’école d’architecture de Paris Belleville, Chercheure (IPRAUS AUSSER). Elle s’intéresse depuis plusieurs années aux quartiers populaires, en ville dense, en banlieue, dans le périurbain et dans le rural, explorant ainsi de nouveaux échanges entre échelles architecturales et territoriales, milieu naturel et espaces bâtis. Défend l’idée d’une métropole des petits projets innovants et écologiques, au plus proche des habitants et convaincue qu’il est urgent de donner la parole aux jeunes, de changer de « climat ».
Vidéo: L’architecture au service du climat #cop21
Marie-Ange JambuArchitecte _& Rêveuse_ Associée de la SAS d’architecture Open Ends, mêle volontairement l’acte de construire à des travaux de recherche et d’enseignement (IPRAUS, ENSAPB). Une démarche prospective qui cultive le plaisir de questionner ensemble l’architecture, son potentiel et ses limites à travers des expérimentations sur le terrain et des représentations conceptuelles.Porter un regard bienveillant sur le déjà-là pour imaginer des scénarios d’adaptation du bâti existant aux changements toujours plus rapides de son environnement. Définit et anime les ateliers de co-conception avec les jeunes du Grand Paris dans le cadre des actions TEPOP.
  Aurélia Beau
Architecturbaniste et enseignante, associée de l’agence Beau Bour, mêle volontairement les disciplines pour  questionner habitabilité, à chaque fois particulière, des lieux, quel qu’en soit l’échelle.
Elle défend l’idée de petits projets ancrés dans la spécificité de la culture habitante d’un lieu et soucieux de leurs impact sur l’environnement. Ainsi, sa démarche de projet fondée sur une lecture attentives des réalités, permet de ne jamais proposer de solutions toutes faites mais des directions à explorer pour valoriser le déjà là, en mettant en perspective les qualités présentes. Au sein de l’association TEPOP, organise des ateliers pour faire émerger la parole des jeunes du Grand Paris, en imaginant une nouvelle forme de participation citoyenne et réveiller l’énergie populaire.

En décembre: TEPOP à La Villette!

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 12 novembre 2015

 

L’Association TEPOP investit  La Villette

pour dessiner avec les jeunes la future métropole du Grand Paris.

 

Les dimanches 6, 13 et 20 décembre, La Villette organise un grand événement FREESTYLE (skatepark, DJ sets, street market, BMX…) au sein de la Grande Halle dont l’accès sera gratuit. A cette occasion, les 6 et 13 décembre, les jeunes des quartiers prioritaires et des étudiants de l’école d’architecture de Paris Belleville exposeront des projets architecturaux et urbains écologiques pour la future métropole du Grand Paris.

Dans le cadre de l’événement Grand Paris#climat, l’association TEPOP (Territoire à Energie Populaire) créée par l’agence d’architecture BMCA (Brès+Mariolle et Chercheurs Associés) avec le soutien de l’AIGP (Atelier International du Grand Paris) vise à montrer que l’on peut faire des projets urbains autrement en donnant la parole aux jeunes et en les rendant acteurs de la vie sociale tout en tenant compte de la transition énergétique.

Dans le studio n°1 de la Grande Halle, des maquettes, vidéos, photos, dessins mais aussi des retransmissions d’émissions de radio permettent de partager leurs réflexions. Ces émissions de radio ont été produites et animées par les jeunes eux-mêmes, formés pour l’occasion par l’association l’Œil à l’Ecoute et diffusées sur Radio Campus Paris 93.9 FM les 3 et 10 octobre derniers. Elles sont disponibles en podcast sur le site de Radio Campus.  Sur place, TEPOP proposera aux jeunes de participer à des ateliers architecturaux et de réaliser un voyage métropolitain pour dessiner eux-mêmes leur futur territoire.  Une expérience unique !

 

Quand des jeunes de quartiers prioritaires rencontrent des étudiants architectes  

D’avril à juillet 2015, des jeunes de quartiers prioritaires de la future métropole ont participé à des ateliers encadrés par de jeunes architectes urbanistes en vue de créer des petits projets architecturaux et urbains pour leur territoire, en tenant compte des contraintes écologiques et énergétiques.

Cette démarche permet de développer la créativité et l’implication des habitants des quartiers concernés mais également de sensibiliser les jeunes à la problématique de la transition énergétique et de la nécessité de vivre autrement, avec un changement de « climat ».

Les sites ont été repérés en raison de la présence de groupes de jeunes déjà constitués sur lesquels l’association TEPOP peut s’appuyer (conseils municipaux de jeunes, associations innovantes, entraide, développement artistique, collectifs, blogs, radio locale).

 

L’association TEPOP 

L’association TEPOP a été fondée au printemps 2015 par  3 architectes urbanistes Béatrice Mariolle, Marie-Ange Jambu et Aurélia Beau pour créer des projets innovants dans le cadre de la future métropole en co-construction avec ses habitants et plus particulièrement les jeunes.

L’idée est de s’appuyer sur des initiatives locales déjà existantes, comme l’explique Béatrice Mariolle : « Nous avons décidé de travailler sur des territoires en situation métropolitaine contrastée, dans Paris, en première couronne, en ville nouvelle et dans le grand périurbain, en choisissant en priorité des quartiers ciblés par le PNRU (programme national pour la rénovation urbaine), dans le cadre de l’ANRU 2, qui concerne 58 quartiers en Ile de France. Les premiers ateliers se sont déroulés à Nangis (à la Mare aux curés) et à la Courneuve (dans les 4000 nord) »

Sa mission: proposer de dessiner la métropole solidaire de la sobriété énergétique à partir des quartiers populaires, en co-conception avec les jeunes.

Sa vision: Faire participer les jeunes à l’avenir de leur quartier, les rendre acteurs de la vie sociale. Redonner la fierté d’appartenance et qualité de vie tout en tenant compte de la nouvelle donne énergétique.

Ses valeurs: l’éthique, l’en-commun, le civisme, l’innovation, l’écologie, la création, la responsabilité, la solidarité.

 

En savoir plus sur l’association TEPOP www.tepop.fr

Suivez TEPOP sur  @InfoTepop  TEPOP Association /Facebook Tepop Association

 

Télécharger le Communiqué de Presse

Contact TEPOP : info@tepop.fr / tél : 01 43 25 32 83

LE FIL~~~~~~ octobre 2015

Dessiner la métropole de demain avec les jeunes d’aujourd’hui

L’association TEPOP vise à montrer que l’on peut transformer la métropole par des petits projets et donner la parole aux jeunes en les rendant acteurs de la vie sociale et de la transition énergétique. Un pari prometteur et novateur !

Cet été lors des ateliers organisés par TEPOP, les jeunes de Nangis et de La Courneuve ont partagé leurs réflexions et imaginé des dispositifs écologiques pour leurs quartiers.

TEPOP sur les ondes…

Ces ateliers ont donné lieu à des émissions de radio produites et animées par les jeunes eux-mêmes, formés pour l’occasion par l’association L’oeil à l’écoute. Elles ont été diffusées sur Radio Campus Paris 93.9 FM les 3 et 10 octobre derniers et sont disponibles en podcast.

 

…Et sur la WebTV Whoozart

Silence! on tourne à La Courneuve …Béatrice Mariolle à Verlaine

Marie-Ange Jambu et les jeunes de La Courneuve sous le champignon de Verlaine

La WebTV Whoozart, dont l’AIGP est partenaire, a filmé
Béatrice Mariolle et Marie-Ange Jambu à l’occasion
d’un court métrage sur les travaux des équipes du comité
scientifique de l’AIGP.  Le film dont le thème est « tisser relier »,
sera en ligne mi-novembre.
Nous vous tiendrons informés de sa sortie.

TEPOP à La Villette, SAVE THE DATE !

Dans le cadre de la COP21,
TEPOP et le Grand Pari(s) des jeunes présentent
leurs projets architecturaux et urbains écologiques

dimanche 6, 13 et 20 décembre
dans le studio n°1 de la Grande Halle de La Villette