Cesaria Evora / La Courneuve

ATELIER 1
A la Courneuve, lors du premier contact avec les jeunes, on a pu observer qu’ils voulaient travailler essentiellement sur l’espace public. Nous avions apporté une maquette de leur quartier, sur laquelle ils ont placé les endroits les plus importants pour eux. A partie de ce premier échange, nous avons pu remarquer qu’il y avait un manque de loisir et d’activité pour les jeunes que nous avons rencontré.
Les jeunes ont parfois du mal à croire, qu’on puisse s’intéresser à leur quartier pour faire du projet ,mais aussi que des projets novateurs puissent prendre place dans leur environnement. Ils ont souvent peur que les choses soient rapidement endommagées, par exemple, il leur parait utopique de partager une buanderie, d’avoir des potagers…etc
Rêver et imaginer leur quartier n’est pas dans leurs habitudes.
A l’initiative des jeunes, nous avons fini cette séance par une promenade dans leur quartier avec leurs commentaires. Cette séance nous a permit de déterminer avec eux le lieu suivant sur lequel ils voulaient travailler: le village. Une grande pelouse, délaissée et male entretenue, enfermée entre des barres d’immeubles, qui pour eux représente beaucoup de potentiel.

ATELIER 2
Lors du deuxième atelier, nous avions apporté une grande maquette du village, à une échelle assez grande pour que tous les jeunes puissent être autour, mais aussi dessus. Nous avions apporté un panneau de référence avec plusieurq d’exemples, pour essayer de leur donner des idées et de leur montrer que si ces choses étaient possibles ailleurs, on pouvait les essayer chez eux.
Ils sont parfois un peu turbulents, la taille de la place et le fait qu’elle soit entièrement vide semblait un peu les perturber au début. Ils ont du mal à oser investir la place, ils ont besoin d’encouragements au début. Mais les propositions de projet à la fin de l’atelier étaient intéressantes. La pelouse vide et sans attrait est devenu un immense terrain de jeu intelligent, avec des balançoires cinétique, des pistes d’athlétisme…etc
Mais l’aspect environnemental n’est pas laissé de côté! Les jeux produisent de l’énergie, les toits apportent de l’eau pour les plantations. La joie envahit la place, au fur et à mesure que les objets sont posés sur la maquette.

ATELIER 3
Pour le dernier atelier, nous avons décidé de changer d’échelle et de les faire travailler sur un objet qu’il pouvait facilement identifier. Nous avons choisi un symbole de leur quartier: le champignon.
Le champignon est une structure en béton en forme de parasol,qui se trouve au coeur du quartier, et qui est un point de ralliement, mais aussi un lieu de rencontre.
Pour cet atelier, nous avons préparé trois maquettes identiques du champignon, pour pouvoir faire un concours entre les jeunes.
L’idée du concours, leur a beaucoup plus et des idée très intéressantes pour reconquérir ce « monument en béton » ont vu le jour.
Même si ce sont uniquement les jeunes qui ont participé au concours, ils ont pensé à toutes les classes d’âge, aussi bien aux mamans, qu’au personnes agées ou aux enfants.
Les trois propositions sont très intéressantes, et les avoir côte à côte, permet de les comparer. Ils ont plein d’idées très innovantes pour ce champignon qu’ils veulent sauver. C’est un point de repère dans leur quartier.

NOUS REMERCIONS LES PARTICIPANTS:

Mohamed Moussa, Bourmani Inès, Bourmani Nawel, Bendra Kadra, Lisse Amadou, Teffaf Samyr, Amana Coulibaly, Ali Konaté, Meftali Mebrouk, Magassa Moussa, Khiar Cyndie, Dayamina Fatma, hamadi Mini, Arkadine, et Sekou Samassa.

FESTIVAL FREESTYLE / HALLE DE LA VILLETTE

A l’occasion du festival de Hip-Hop Freestyle, la Halle de La Villette a invité TEPOP à animer la mezzanine sud de la Grande Halle. L’exposition des travaux des étudiants d’architecture de l’ENSAPB, sur la thématique de la participation permettait d’introduire les ateliers aux visiteurs. Plusieurs types d’animations offraient la possibilité aux visiteurs de participer activement à l’exposition.

INITIATION AUX ATELIERS PARTICIPATIFS
Organisation de battle d’archi, sous formes de petits concours de maquette, pour faire réfléchir les jeunes visiteurs aux transformations urbaines liées au Grand Paris. Chaque groupe produisait en 30minutes, un projet en maquette, guidés par les étudiants en architecture présents sur place, pour enfin le présenter au jury, qui votait pour le meilleur projet.

L’OEIL A L’ECOUTEavec Radio Campus
Débat sur Radio Campus, sur le thème de l’architecture participative avec l’association TEPOP, la sociologue Marie-Hélène Bacqué, l’artiste MO2 et des étudiants en école d’architecture de l’ENSAPB.

VOYAGE METROPOLITAIN
Le voyage métropolitain c’est un voyage virtuel et interactif autour d’une vue aérienne géante de la métropole.
Chaque voyageur grâce à de grands scotchs de couleurs, indique sur la carte ses propres parcours en fonction des activités: vert pour l’éducation; orange pour les commerces et jaune, pour les loisirs. Ainsi sont révélées les micropolarités, les parcours dans la “métropole approchée”.

CLOS TOREAU / Nantes

L’association TEPOP a été nominée pour réaliser une commande de Nantes Métropole pour le quartier du Clos Toreau. Désirant porter une réflexion sur les transformations du quartier, la collectivité désirait faire réaliser une concertation citoyenne pour établir un diagnostique précis sur les attentes des citoyens. TEPOP s’est alors engagé a réaliser un certain nombre d’ateliers de co-conception et de co-construction sur les thèmes de l’écologie et du développement durable.

CARTOLOGUE
_ Première rencontre et repérage du territoire du des cartes interactives
_ Identifications des « monuments locaux » et sélection du site d’action

BATTLE D’ARCHI
_ Matérialisation des premières idées autour du site d’action
_ Construction de maquette, sous forme de petit concours d’architecture, pour présenter les propositions des participants.

GRANDEUR NATURE
_ Représentation en taille réelle, sur site, du projet sélectionné par les jeunes
_ Dessin des en plan au sol, et en coupe sur le mur, pour que les jeunes puisse appréhender et affiner le projet qui se dessine

Capture tirée du film d’Elsa Brès

RENCONTRE AVEC LES ELUS
_ Atelier d’expression citoyenne pour travailler un discours et donner un rôle de journaliste aux jeunes .
_ Présentation du projet par les jeunes et discussion autour des possibilités de construction

CONSTRUCTIONS – A venir
_ Un atelier de construction de prototypes écologiques, assemblés pour créer un espace public convivial et écologique. Ici est représenté le premier prototype que nous réaliserons ensemble: une table connectée à des vélos à dynamo pour permettre aux jeunes de recharger leur portable.

TELECHARGER LA PLAQUETTE

Edgar Quinet Partie III / La Courneuve

Le soutien des différents représentants politiques ont ensuite permis au projet Edgar Quinet de se concentrer sur une nouvelle phase du projet: la construction. En s’associant avec la Requincaillerie, les jeunes et TEPOP ont pu réaliser le premier équipement du centre: Une bibliothèque à banquette.

CONSTRUCTION #1 En association avec La Requincaillerie
_ Compréhension et lecture du plan de construction
_ Ponçage et découpe des étagères

CONSTRUCTION #2En association avec La Requincaillerie
_ Ponçage, découpe des tasseaux, fixations murales

Capture tirée du Film d’Elsa Brès

CONSTRUCTION #3En association avec La Requincaillerie
_ Assemblage de la structure

Capture tirée du film d’Elsa Brès

CONSTRUCTION #4 – A venir
_ Finitions et peinture de la structure

CONSTRUCTION #5 – A venir
_ Construction de petits equipements pour le jardin du centre social, lors d’une Animation Sociale de Quartier, au mois de Juin

Nous attendons maintenant de trouver de nouveaux partenaires pour pouvoir continuer de réaliser des ateliers de co-construction au centre Edgar Quinet.

NOUS REMERCIONS LES PARTICIPANTS:

Adam, Adja, Almasse, Ayoub, Chakib, Denys, Doriane, Fares, Gaye, Inès, Jasmine, Kadda, Kahina, Khaled, Maïssane, Macyne, Nadir, Neïla, Nolan, Ryles, Sarah, Siradou, Thanyna, Tikida, Yacine A., Yacine Z., Ylahna,…

LES ANIMATEURS:

Nicolas Kerrouch, Moustoifa Hamadi et Dalila Keradchi

LES PARTENAIRES DU PROJET:

La Requincaillerie: Paul Gallois et Kevin Mousny
Les entreprises de La Courneuve: Point Vert Carrelage, Union Bois, Casse Auto Mermoz, etc.

LES REPRESENTANTS POLITIQUES:

Alexandra Hain (service Jeunesse)
Manuelle Serfati (Directrice du Pôle Technique et Développement Durable)
Nicolas Demange (Responsable Sécurité Incendie)
Nora Aroua (Chargée de projet de La Courneuve)
Vincent Kulesza (Responsable de la Vie Associative de La Courneuve)
Olivier Le Brasseur ( Sous-préfet)



Edgar Quinet Partie II / La Courneuve

Après avoir réaliser un diagnostique partagé des besoins des jeunes du centre, et coélaboré des scénarios
d’aménagement, l’équipe TEPOP et les jeunes se sont préparés à défendre le projet auprès des instances politiques.

CA SE DISCUTE
_ Présentation du plan technique d’aménagement élaboré par les architectes d’après les ateliers précédents.
_ Discussion ouverte sur sa pertinence, et son amélioration

DÉVELOPPEMENT DURABLE
_ Expression orale: Préparation de l’exposition avec les jeunes pour les aider à porter un discours clair sur leur projet.
_ Aménagement du centre pour faire une journée porte ouverte lors de la semaine du développement durable.

PROTOTYPE 1
_ Présentation des plans techniques
_ Construction d’une petite estrade, à l’aide des matériaux récupérés.

ON EN PARLE
_ Expression orale: Préparation des jeunes à la présentation d’un discours convaincant et engagé pour expliquer toutes les étapes du projet et sa démarche.
_ Présentation du projet par les jeunes, aux élus de quartiers et aux services techniques de la mairie de La Courneuve
_ Engagement de la mairie à démolir une paroi du centre, et à apporter son soutien au prolongement des ateliers.