TEPOP investit La Villette pendant l’évènement Freestyle !Les dimanches 6 et  13 décembre, La Villette organise un grand événement FREESTYLE (skatepark, DJ sets, street market, BMX…) au sein de la Grande Halle dont l’accès sera gratuit. A cette occasion , les jeunes des quartiers prioritaires et des étudiants de l’école d’architecture de Paris Belleville exposeront des projets architecturaux et urbains écologiques pour la future métropole du Grand Paris. Dans le cadre de l’événement « Grand Paris #Climat », TEPOP continue à dessiner le grand projet métropolitain des jeunes des quartiers populaires. Des maquettes, des vidéos, des photos, des dessins mais aussi des retransmissions d’émissions de radio permettront de partager leurs réflexions dans la Grande Halle de La Villette.Zone de texte:  Les jeunes rencontrent des étudiants en architecture et dialoguent avec les acteurs de la Métropole. TEPOP propose aux jeunes de participer à des ateliers architecturaux en collaboration avec des étudiants architectes. Ils peuvent également réaliser un voyage métropolitain pour dessiner eux-mêmes leur futur territoire. Une expérience unique! Le 13 décembre de 15.00 à 18.00, lors du grand débat organisé par TEPOP sur le thème: Quelle métropole pour demain?, les jeunes viennent échanger avec des acteurs de la métropole et exprimer leurs visions et leurs projets pour le futur territoire.
Retrouvez le communiqué de presse
http://www.tepop.fr/la-villette/


 TEPOP répond à l’appel à projet CLIMAX…


À l’occasion de la conférence Paris Climat 2015, la Maison de l’architecture en Île-de-France a organisé un appel à projet innovant sur le thème « Architecture et Climat » auquel TEPOP a répondu.L’appel à projet concerne le site de la place Madeleine-Braun dans le 10e arrondissement de Paris.  Il aura pour but la conception d’un pavillon, d’un mobilier urbain, d’un aménagement spatial, d’une intervention plastique ou de principes d’aménagement urbain révolutionnaires répondants à la problématique du réchauffement climatique. Objectif : offrir un espace d’échanges et de rencontres, une installation permettant de sensibiliser le grand public à la question de l’environnement dans la construction. Ce projet, éventuellement réalisable, devra s’inscrire dans une enveloppe de 50 000 €.
Les résultats du concours seront communiqués le 3 décembre au soir.

…et présenteATMOSPHÈRE HYDRIQUE/ La fabrique à énergie populaire
Le choix a été fait d’explorer l’eau dans l’espace public en tant que corps à part entière. L’architecture peut participer à la transformation du climat, à petite échelle et sans moyen important.
En transformant les ressources en place, l’architecture va permettre le retour en ville des ressources naturelles. Elle contribue à une meilleure intégration de l’eau dans la ville, là où la modernité a cru pouvoir la nier, la cacher en la canalisant. L’idée est de permettre à l’architecture d’accompagner le parcours naturel de l’eau dans l’espace public, de récupérer les eaux des aires asphaltées pour les stocker, les assainir et les mettre à disposition de la ville. Chaque transformation constitue une occasion de spatialité.
L’architecture des aires de jeu se développe dans toute la métropole. Son point de départ est la Place Madeleine Braun, face à la Maison de l’architecture. Des centaines d’aires de jeu de proximité se répartissent dans le Grand Paris, donnant à chacune un sentiment d’appartenance métropolitaine et une solidarité dans la lutte contre le réchauffement climatique.
Chaque espace public est conçu avec les citoyens, à partir d’une charte écologique et géré par une association de quartier. L’architecture répond ainsi à sa mission d’intérêt public, elle met en relation les riverains avec leur quartier.


Adhésion des jeunes : « Je tepop pour 1€ »

TEPOP lance une campagne d’adhésion pour les jeunes au tarif d’un euro à partir du 6 décembre.  Afin de tenir compte de la cible « jeunes » de TEPOP, l’association a décidé de leur permettre d’adhérer au tarif symbolique de 1€. En effet, TEPOP s’appuie sur leur mobilisation etleur implication qui donnent tout son sens à sa démarche.
TEPOP compte sur leur enthousiasme et sa présence à La Villette doit permettre d’atteindre les objectifs fixés à savoir augmenter le nombre d’adhérents et surtout la proportion de jeunes engagés à ses côtés.


TEPOP dans les médias
TEPOP à l’événement de France Info « Ma Planète 2050 »
Le 3 novembre dernier, Béatrice Mariolle, Présidente de TEPOP,  était invitée par France Info à participer à l’événement « Ma Planète 2050 », retransmis en direct depuis le Grand Auditorium de la Maison de la Radio.

1000 collégiens issus de France et d’ailleurs, 36 classes au total, ont été mobilisés pour présenter leurs solutions concrètes pour la planète. Nés en 2000, ces collégiens représentent la génération qui sera aux commandes en 2050. Ils font part de leurs idées, leurs projets pour « sauver la planète ». Leurs propositions ont été réunies dans Le Livre Blanc de la Jeunesse remis aux organisateurs de la COP21 ainsi qu’au Président de la République par les jeunes eux-mêmes.

Lors de l’émission dans le grand auditorium de Radio France, en présence de la Ministre Najat Vallaud Belkacem (photo ci-dessus), 5 thèmes ont été abordés par le Comité Climat de France Info et des personnalités reconnues dans leur domaine : transport, énergie, eau, alimentation et habitat.

Béatrice Mariolle était sollicitée pour intervenir sur le thème de l’habitat et pour donner son avis sur les propositions des jeunes sur ce sujet. « Ils ont eu de très bonnes idées; il est particulièrement intéressant de voir leur inventivité et leur capacité à imaginer des solutions économiques. Cela correspond à la démarche de notre association TEPOP qui consiste à consulter les jeunes sur le terrain et à imaginer avec eux des petits projets écologiques réalisables à faible coût et rapidement ».
Retrouver l’événement http://bit.ly/1Sjv5sv
_________________________________________________________________________________

TEPOP sur la WEB TV Whoozart
Dans le cadre de l’événement Grand Paris # CLIMAT, L’Atelier International du Grand Paris s’engage pour la métropole du 21ème siècle. Les 4 thèmes traités pour le Grand Paris de demain se définissent ainsi : Occuper mieux, Produire autrement, Vivre bien partout, Relier Tisser. Sur le thème Relier Tisser, présentation du projet TEPOP par Béatrice Mariolle, Marie-Ange Jambu : Comment « Les jeunes d’aujourd’hui inventent la métropole de demain ».

Regarder les films sur Whoozart http://bit.ly/1YpxXr5
Aller sur le site de Grand Paris#Climat http://bit.ly/1LvM6cQ
__________________________________________________________________________________

Cop21 : L’architecture au service du climat 
Interview de Béatrice Mariolle réalisée par France Ecologie Energie,
la chaîne vidéo du Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie

« … La transformation de l’espace public, des quartiers et de la ville en général est un enjeu majeur de la COP 21 mais c’est avant tout l’affaire de tous, une question de démocratie ».
Regarder la vidéo : http://bit.ly/1MGvswo
__________________________________________________________________________________

Et aussi TEPOP dans la presse : un article paru dans Renouvellement Le Magd’octobre 2015, le magazine de l’ANRU en page 8  GRAND PARIS « Les jeunes (aussi) planchent sur le Grand Paris »   http://bit.ly/1SfdnG5


Agenda~~

La Conférence de Paris sur les changements climatiques aura lieu du 30 novembre au 11 décembre 2015.
TEPOP à La Villette : dimanche 6 et 13 décembre de 11h à18h dans la Grande Halle de La Villette, sur la mezzanine au-dessus du studio n°1.

Plus d’information à venir sur cet événement sur notre compte Twitter et notre page Facebook et sur le site de TEPOP.


Elles ont fondé TEPOP

Béatrice MariolleArchitecte Urbaniste et globe trotteuse engagée, membre du Conseil Scientifique de l’Atelier International du Grand Paris, co-gérante de la société d’architecture Brès+Mariolle et associés,  Maitre de Conférence à l’école d’architecture de Paris Belleville, Chercheure (IPRAUS AUSSER). Elle s’intéresse depuis plusieurs années aux quartiers populaires, en ville dense, en banlieue, dans le périurbain et dans le rural, explorant ainsi de nouveaux échanges entre échelles architecturales et territoriales, milieu naturel et espaces bâtis. Défend l’idée d’une métropole des petits projets innovants et écologiques, au plus proche des habitants et convaincue qu’il est urgent de donner la parole aux jeunes, de changer de « climat ».
Vidéo: L’architecture au service du climat #cop21
Marie-Ange JambuArchitecte _& Rêveuse_ Associée de la SAS d’architecture Open Ends, mêle volontairement l’acte de construire à des travaux de recherche et d’enseignement (IPRAUS, ENSAPB). Une démarche prospective qui cultive le plaisir de questionner ensemble l’architecture, son potentiel et ses limites à travers des expérimentations sur le terrain et des représentations conceptuelles.Porter un regard bienveillant sur le déjà-là pour imaginer des scénarios d’adaptation du bâti existant aux changements toujours plus rapides de son environnement. Définit et anime les ateliers de co-conception avec les jeunes du Grand Paris dans le cadre des actions TEPOP.
  Aurélia Beau
Architecturbaniste et enseignante, associée de l’agence Beau Bour, mêle volontairement les disciplines pour  questionner habitabilité, à chaque fois particulière, des lieux, quel qu’en soit l’échelle.
Elle défend l’idée de petits projets ancrés dans la spécificité de la culture habitante d’un lieu et soucieux de leurs impact sur l’environnement. Ainsi, sa démarche de projet fondée sur une lecture attentives des réalités, permet de ne jamais proposer de solutions toutes faites mais des directions à explorer pour valoriser le déjà là, en mettant en perspective les qualités présentes. Au sein de l’association TEPOP, organise des ateliers pour faire émerger la parole des jeunes du Grand Paris, en imaginant une nouvelle forme de participation citoyenne et réveiller l’énergie populaire.