Capture d’écran 2017-11-20 à 12.26

Dans le cadre de l’Unité de Recherche HYPER.LOCAL et de son programme de recherche Design situé, territoires soutenables, l’ESAD Valenciennes a proposé une Université d’Automne du 15 au 20 Novembre 2017, dédiée à l’idée de «biorégion». Alberto Magnaghi présente la «bio-région urbaine» comme un enjeu fondamental pour repenser les rapports entre le milieu naturel et le milieu humain, à travers leur coévolution, en vue de rétablir des relations équitables et de longue durée entre l’environnement et l’habitat, entre la campagne et la ville, entre le territoire et les populations. Cette université d’automne avait pour objectif principal de comprendre quels enseignements l’étude de la “biorégion urbaine” peut apporter comme concept à la croisée des sciences de l’environnement et des sciences sociales, comme représentation complexe et dynamique d’un territoire, comme méthodologie de projet de recherche-création et comme finalité d’action d’un design à la fois écologique et social, engagé et situé.

 

Capture d’écran 2017-11-20 à 12.31

Photo extrait du film d’Elsa Brès sur les ateliers de TEPOP à Valenciennes.

1. RENCONTRE AVEC LE CENTRE SOCIAL DE LA BRIQUETTE

Après avoir fait conaissance de Rachid Bouroi, animateur du Centre Socio Culturel de La Briquette, TEPOP et les étudiants de l’ESAD de Valenciennes ont pu trouver un nouveau terrain d’action : la parcelle mitoyenne du centre social. Cet espace vert est bien connu des jeunes mais n’offre rien de plus qu’une traversée. Sa proximité avec le centre sportif et le tramway en font pour autant un lieu emblématique pour les habitants du quartier de la Briquette. C’est donc sur ce terrain que les jeunes ont pu planter les premières graines de leurs rêves pour l’évolution de leur quartier.

 

ECapture d’écran 2017-11-20 à 12.35

Photo extrait du film d’Elsa Brès sur les ateliers de TEPOP à Valenciennes.

2. MISE EN PLACE DES OUTILS D’ATELIER

Une fois le contact établi et le terrain choisi, TEPOP et les étudiants de l’ESAD ont travaillés pendant plusieurs jours pour élaborer des outils de conception pour les jeunes de La Briquette, leur permettant de proposer des aménagements urbains pertinants et écologiques. En sortant des codes traditionnels et des outils de prédilection des architectes, les jeunes de la Briquette ont alors eu à leur disposition, des supports adaptés pour leur permettre d’exprimer leurs besoins et envies. Ces boîtes à outils offraient alors aux jeunes la possibilité de décrire, d’analyser et de donner forme à leurs idées pour l’évoltion de leur quartier, tous en les confrontant à des regards d’architectes, de designer, de sociologues, de chercheurs, d’artistes…

 

ECapture d’écran 2017-11-20 à 12.53

Photo extrait du film d’Elsa Brès sur les ateliers de TEPOP à Valenciennes.

3. ATELIERS ET PROPOSITIONS

Le 18 Décembre 2017 à 18h30, un groupe de 15 jeunes du Centre Social de la Briquette nous a rejoint à l’ESAD de Valenciennes pour pouvoir tester  ce que nous avions mis en place pour eux. Des frèsques, des maquettes de site, des panneaux de références écologiques, des impressions grand-format de photo du site, et les étudiants de l’ESAD, les attendaient dans la galerie d’exposition de l’école. Après une introduction de Béatrice Mariolle pour expliquer ce qui avait été préparer pendant ces quelques jours, les jeunes se sont doucement approprié nos outils, et ont commencé à imaginer leur futur quartier.

Télécharger la plaquette de compte rendu.