Présentation

La métropole écologique des jeunes

Pour qui construit-on la métropole du Grand Paris si ce n’est pour les futures générations, pour les jeunes d’aujourd’hui, et, notamment pour les jeunes des quartiers populaires ?
Peut-on faire le pari que dans la métropole du Grand Paris, chacun trouvera sa place, que les habitants des quartiers populaires auront la parole ?
Nous proposons de dessiner la métropole solidaire de la sobriété énergétique à partir des quartiers populaires, en co-conception avec les jeunes.

 

BMCA invente le Territoire à Énergie Populaire TEPOP

Le projet TEPOP se fonde sur l’énergie sociale présente dans les territoires.
Après le BPOS bâtiment à énergie positive, le TEPOS, territoire à énergie positive, voilà le TEPOP, territoire à énergie populaire.
En passant du BPOS au TEPOS, l’échelle territoriale vient compléter l’échelle de l’édifice ; il ne suffit plus de créer des bâtiments vertueux, il faut construire des systèmes collectifs qui produisent de l’énergie et la partagent à l’échelle locale.
Avec le TEPOP, l’énergie sociale se combine avec l’énergie thermique et met l’homme au centre des transformations écologiques.
Le projet TEPOP s’appuie sur des initiatives locales existantes et les invite à s’impliquer dans la transformation de leur territoire, dans la fabrication du projet urbain et architectural.
Le projet métropolitain TEPOP co-construit, partagé et compris par tous s’appuie sur des outils d’échange et de transmission : réseaux sociaux, vidéos,  plateformes  collaboratives, blog, radios locales…

 

4 quartiers populaires comme terrain d’expérimentation :

Paris – Porte de Montreuil,
La Courneuve « 4000 nord »,
Evry- Le Parc-aux-Lièvres,
Nangis.

Ces 4 situations métropolitaines contrastées permettent de travailler sur des quartiers populaires de morphologies différentes, du plus dense au plus dispersé, du cœur d’agglomération aux zones rurales.
Ces sites sont repérés en raison de la présence de groupes de jeunes déjà constitués sur lesquels la démarche BMCA peut s’appuyer (conseils municipaux de jeunes, associations innovantes, entraide, développement artistique, collectifs, blogs, radio locale…).

Back To Top